AU CŒUR DE LA KIZOMBA

Avant d’être une danse africaine démocratisée en Europe, la Kizomba est d’abord un genre musical ordinaire de l’Angola qui connaît sa propre danse. Le mot Kizomba signifie « fête » dans la langue de ce pays.
Dérivée du semba, ce genre musical s’est répandu en Europe avant d’être mondialement connu depuis son arrivée aux Etats-Unis.

UNE DANSE ANGOLAISE PRÉSENTE DEPUIS DÉJÀ 3 DÉCENNIES

Pratiquée sur la musique Kizomba, qui se décline en plusieurs sous-catégories comme le zouk, le capo love, le tarraxo, etc. la danse s’est implantée en Europe, dès 2008, en commençant par le Portugal, précurseur depuis 1988.

Dans les années 1950, c’est sur le semba, la musique populaire traditionnelle de l’Angola, que les danseurs se sont mis à élaborer de nombreuses figures et à jouer sur leurs appuis en harmonie avec la construction musicale et leur partenaire.

La génération suivante découvre le zouk dans les années 80, avec la tournée de groupe antillais, la musique devient plus lente et généralement romantique.

Influencée par le zouk, c’est au tour de la Kizomba de faire son apparition, position fermée, près du corps, torse contre torse, lenteur… Les danseurs développent petit à petit de nouveaux mouvements typiquement Kizomba qui deviendront les caractéristiques majeures de cette danse.

ENTRE EXPLOSION ET SENSUALITÉ …

La danse Kizomba se caractérise par sa longueur et sa position fermée. Le tronc demeure fixe tout en restant souple, tandis que le bas du corps est beaucoup plus énergique. Les pieds ancrés dans le sol permettent l’impulsion sur le haut du corps. Les mouvements sont économisés tout en étant élaborés pour permettre au couple de danser dans un espace réduit au strict minimum – le tout dans un style festif et sensuel. Il existe plusieurs styles de Kizomba : un style angolais, un style capverdien, un style portugais et un style français. Tous néanmoins suivent les mêmes directives.

UNE RÉELLE INTERPRÉTATION MUSICALE

L’interprétation de la musique est essentielle pour les danseurs de Kizomba. Ils dansent selon l’intimité du couple, proche avec des mouvements lents et sensuels, requérant une grande habileté de guidage et de complicité entre l’homme et la femme. Ouverte, cette danse propose des pas rapides composés de jeux de jambes et astuces. Danser la Kizomba offre une expérience chaleureuse et unique que vous voudrez répéter encore et encore…

VÉRITABLE PHÉNOMÈNE DANS LE MONDE DE LA DANSE

Danse extrêmement belle et sensuelle, explosive et contagieuse, elle a conquis le monde ces dernières années comme un son qui reste dans les oreilles et une danse qui séduit nos âmes. Elle est, pour beaucoup de danseurs latinos, un souffle d’air frais, apportant quelque chose de nouveau et d’excitant, et parfait pour tous ceux qui veulent entrer dans le monde de la danse. Grâce à sa douceur et la facilité de ses pas de base, la kizomba permet à n’importe quel novice d’évoluer progressivement vers des pas plus complexes. Plus important encore, elle permet à un débutant de profiter du plaisir de la danse sociale beaucoup plus tôt que tout autre type de danse en couple.

ET MAINTENANT LE RAGGAKIZ, TANGOKIZ ET BACHAKIZ

Véritablement mélange de Kizomba et de Ragga, Kizomba et Tango ou encore Kizomba et Bachata. Ces nouveaux phénomènes, bien que très peu répandus, ne cesseront de plaire au fil des années…

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

créé par développeur fullstack lyon

2017 © MARKADAS

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?

Aller à la barre d’outils